Mathias Malzieu, rider poétique

@womenandocean
@womenandocean – Skatétagères Mathias Malzieu

Lundi soir à Paris, j’avais rendez-vous rue de Bretagne avec un poète-chanteur-artiste-rider : Mathias Malzieu. Oui Mathias Malzieu, le chanteur du groupe Dionysos et l’auteur de nombreuses merveilles poético-philosophiques-rock comme Jack et la Mécanique du Cœur et dernièrement le merveilleux Journal d’un Vampire en Pyjama. Mathias est musicien, écrivain-poète mais aussi un rider complet : le skate, le surf et dernièrement le paddle font partie intégrante de sa vie.

Vous parler de cette heure passée en sa compagnie telle que je l’ai vécu ne va pas être simple. Quand on vit un moment hors du temps à discuter glisse avec une belle personne, ce n’est pas simple à retranscrire. J’étais tellement ravie d’échanger et d’avoir cette chance incroyable de parler voyages, livres, opportunités de la vie, licornes roses invisibles, skate, surf dans son appartelier. Cet auteur-artiste-poète-rider que j’adore et dont je vous recommande tous les livres est un rider passionné. Mathias Malzieu et le skate board, c’est comme les deux doigts de la main, comme un musicien et sa guitare, comme un poète et son amour des mots, comme Dionysos et son public, Eggman et son fauteuil-œuf rouge, ils sont indissociables, ça fait partie intégrante de sa vie depuis son adolescence. Avec ses potes, ils bloquaient les descentes pour faire des courses en skate : allongés sur les skates, protégés de toute part avec gants, casques… ils partaient à 7 ou 8, tous les coups étaient permis : c’était le bobskate. Ce n’était pas le skate de figures comme tout le monde le pratiquait à l’époque, et c’est ce qui est génial ! Le skate était réinventé, et ils ridaient à leur façon : originale, personnelle et un peu folle. Comme il me le disait très justement, si on ne veut pas faire de figures mais juste se balader en skate, on peut, on ne sera pas un looser pour autant. C’est comme en guitare, si on ne veut pas faire de solo de guitare mais composer et chanter, on a le droit de faire ce qu’on veut. On n’a pas à nous dire comment jouer de la guitare ou rider, lui il ride dans les rues de Paris sur son cruiser fétiche, à regarder Paris défiler sous ses roues.

Mathias possède pas moins de 10 skates entre cruisers et longboards, dont 8 sont transformés en skatétagères ! Le skate est méditatif pour Mathias, quand l’inspiration vient à manquer, que le cerveau sature, prendre le skate pour aller au bout de la rue chercher à manger, ou juste se balader, lâcher prise et glisser, apprécier ce moment lui permet de trouver l’inspiration, et c’est ainsi que les skate-poèmes apparurent ! Mathias aime les challenges et dans son livre écrit en 2014, il disait je traverserais l’Islande en skateboard à moteur. Et durant l’été 2016, il a réalisé ce rêve et a donc traversé l’Islande en skateboard à moteur, seul avec son sac à dos, son iPhone, sa musique et son émerveillement… Il est passé au milieu de volcans, a admiré une aurore boréale seul, tranquille dans le jardin de sa guest house, a avalé le bitume islandais sur son skate qui pouvait monter jusqu’à 25 km/h, a traversé (je dirais même ridé) le cercle polaire !! Quand il m’en parlait, il avait des étincelles dans les yeux et me montrait les vidéos de son trip (que vous pouvez retrouver sur Instagram), je voyageais avec lui et, comme on disait lors de notre conversation, voyager seul est une expérience inoubliable et enrichissante car c’est un voyage intérieur et en bonne compagnie : soi même. Voyager à skateboard est possible, certains le font en van, Mathias en skateboard à moteur, alors qui veut tenter ?

@Womenandocean et Mathias Malzieu, rider
@Womenandocean et Mathias Malzieu, rider

Que ça soit skate, surf ou paddle, tout l’inspire ! Sa nouvelle inspiration est la pratique du paddle, qui est une activité logique pour ce fan de surf ! Il pratique le plus souvent possible, aux alentours de Paris, ou sur les lacs du Jura dès que l’occasion se présente, mais bien évidemment c’est en mer qu’il préfère pratiquer. À Hawaï, l’an dernier, il a eu l’occasion de pratiquer assez souvent le paddle dans des décors de rêve et de vivre une expérience pour le moins surprenante, et non ce n’est ni un requin, ni une baleine qui pointa le bout de son nez ! Et comme j’aime les mystères, je garde pour moi cette anecdote folle et improbable 🙂 Mathias étant également un fan de surf, chaque année, il saisit l’occasion pour partir surfer avec ses potes en France ou ailleurs. Je vous plante le décor de son spot de surf de l’été dernier : Hawaï, Big Island et ses vagues parfaites, l’été, la tombée de la nuit, bref le paradis ! Il était seul à l’eau avec un jeune qui lui disait d’où partir et lui criait « Gooo » quand il fallait partir : bilan 2 fois plus de vagues prises ! Mathias Malzieu me disait que la vague à Big island, se reforme une seconde fois, ce qui fait qu’avec la bonne vitesse, il était toujours debout quand la vague est retombée et s’est reformée direct, et hop sans rien faire de plus, il a pu repartir et surfer de nouveau : le top de tout surfeur non ? On a pas mal échangé sur ce que représentent pour nous les sports de glisse et pour Mathias, le surf a ce pouvoir de te reconnecter à la Nature et te ramener au sublime, tu es tout petit face à rien, le surf c’est une philosophie. En surfant, on se rend compte qu’on est rien, on se décomplexe, on se recentre. On ne décide rien, on se dit : on profite mais surtout on se gamelle. Comme le dit justement Mathias, le surf ça se mérite, on va en chier pendant 2h, et d’un coup pour nous féliciter de notre courage, de notre persévérance, on prendra la vague et on surfera magnifiquement bien à notre niveau, et ça sera fabuleux. Et, comme par magie, les bras reviennent ainsi que la motivation et on y retourne et on s’éclate. Le lâcher prise, l’acceptation de qui on est, profiter de ces instants fabuleux : c’est ce qu’apporte le surf.

Voilà un aperçu de l’heure passée en compagnie de ce rider humble, passionné, poétique et vrai. Je vous souhaite à tous de rencontrer un jour une personne aussi belle que Mathias Malzieu, on s’enrichit de ces rencontres et on devient un peu plus beau nous aussi par ces échanges. Parler sport de glisse, rire, s’enrichir de nos expériences, découvrir cet artiste d’une autre manière  fut un très beau moment pour moi que j’espère vous avoir fait partager ici. Retrouvez Mathias sur son compte Instagram, Facebook et achetez ses livres, se sont de vrais bijoux de vie !! Mathias Malzieu un immense merci pour ta disponibilité et ton accueil et bons rides à toi !!

2 comments / Add your comment below

  1. Bonjour Madame.
    Merci pour votre article concernant Mathias Malzieu que j’ai appris à découvrir au fil de ses romans, interviews de toutes sortes, et que j’ai eu le bonheur de voir en concert avec Dionysos, il y a peu.
    C’est un grand monsieur dans tous les sens du terme.
    Je me permets de vous laisser le lien vers un article le concernant sur l’un de mes blogs, article que j’étoffe petit à petit.
    http://clio-se-balade-autrement.eklablog.com/mathias-malzieu-chanteur-rescape-journal-d-un-vampire-en-pyjama-a126841062
    J’ai partagé votre publication sur mon compte facebook.
    Je vous souhaite une bonne journée.
    Francine (Pseudo : Clio , muse de l’histoire et non la voiture -:) )

Laisser un commentaire