Sarah Duvignau, longboardeuse

@SarahDuvignau
@SarahDuvignau

Sarah Duvignau, jeune surfeuse française, est repartie avec un double titre en Longboard Ondine Espoirs et Open lors des championnats des Landes de Surf 2016. Je suis tombée sur son profil via une publication sur Instagram, de la marque Savage. J’étais intriguée par cette jeune fille, déjà égérie d’une marque éco-responsable comme SAVAGE (qui permet aux femmes d’acheter des vêtements, des accessoires de mode et de décoration en harmonie avec leur mode de vie et leurs valeurs). J’ai donc contacté Sarah Duvignau en lui demandant de partager avec moi son style de vie et sa vision de la vie, et c’est avec plaisir que je vous présente ce jeune espoir du longboard français.

Peux-tu te présenter et me raconter comment et quand as tu découvert le surf et pourquoi le longboard ?

Donc je m’appelle Sarah Duvignau, j’ai 14 ans et j’habite dans les Landes, plus précisément à Seignosse avec ma famille. J’ai découvert le surf grâce à mon père qui m’a mis sur une planche pour la première fois à l’âge de 4 ans.

Suite à ça, j’ai commencé le surf en faisant du short board deux ans après. Et Il y a un peu plus d’un an et demi,mon grand frère Paul, âgé de 20 ans, lui même surfeur et longboardeur, m’a fait découvrir un réel intérêt pour le longboard. Étant shaper, Paul m’a réalisée mon premier longboard. Il continue de me fabriquer les planches, j’ai actuellement un 9’1 pied avec lequel j’ai pu participé a mes premières compétitions de longboard, notamment les championnats des Landes et d’Aquitaine de surf.

Qu’est-ce que tu ressens quand tu es sur ta board ?

La glisse en longboard est différente, c’est plus tranquille et on y retrouve des sensations très agréables. La bonne entente des surfeurs à l’eau est pour moi quelques chose de très important aujourd’hui, car on y vient pour prendre du plaisir après une bonne journée de cours ou une semaine compliquée et ça fait toujours plaisir de discuter et de rigoler tous ensemble.

pic @eddytexier - Sarah Duvignau
pic @eddytexier – Sarah Duvignau

Qu’est-ce que le surf t’apporte dans ta vie au quotidien ?

Au quotidien, je dirais que le surf m’a fait découvrir un univers très intéressant, où j’essaie de passer beaucoup de mon temps libre pour essayer de progresser d’avantage. J’ai d’ailleurs, avec plusieurs demandes de mon coach Stéphane Becret, recommencé le short board pour que cela facilite mon surf en longboard. Un grand merci à lui 🙂

Tu es toute jeune, penses-tu déjà à ton avenir où tu te laisses porter et tu verras bien 🙂

Je ne pense pas à mon avenir pour le moment, je préfère me laisser porter vers un futur très positif et me remplir de nouvelles choses très intéressantes.

Pratiques-tu d’autres sports de glisse ?

Je ne pratique pas d’autres sports de glisse, je me focalise uniquement sur le longboard et le short board.

Tu voyages beaucoup (j’ai lu l’article sur Saltwater) quels sont les plus beaux spots de surf où tu as été ?!

Depuis que j’ai l’âge de 8 ans environ, je voyage environ chaque année à la découverte de nouvelles cultures, de nouveaux spots et de nouveaux pays. Mon tout premier voyage fut le Maroc. Mais c’est l’Australie qui fut le plus beau voyage de ma vie, la Californie, les Canaries, le Costa Rica, le Nicaragua, et mon dernier en date fut la République Dominicaine.

En Australie, l’une des plus belle vagues se nomme Snaper rocks, reconnue pour sa longueur et son potentiel. En Californie, Malibu et Ricon sont des supers vagues que j’ai eu la chance de pouvoir surfer 🙂 sinon les paysages sont tous très différents et remplis d’histoire bien spécifiques.

@Sarah Duvignau @Savage
Sarah Duvignau @Savage

Tu es égérie Savage, comment ce partenariat s’est mis en place ?!

Effectivement, je suis ambassadrice pour la marque SAVAGE. Cela est pour moi mon premier partenariat, avec qui je suis très heureuse de pouvoir collaborer. C’est donc Savage qui m’a contactée pour savoir si je voulais faire partie de leur marque. Mes parents trouvant ça génial pour moi, j’ai donc accepté avec grand plaisir…

Quels conseils donnerais tu aux femmes, jeunes et moins jeunes qui veulent se mettre au surf ?

Si je pouvais donner un conseil à la nouvelle génération du surf, ce serait de se mettre au surf le plus jeune possible, rester le plus humble envers soi même, de savoir se faire plaisir et respecter les générations précédentes à l’eau, car chacun a sa place pour sa propre passion 🙂 Quant aux femmes qui veulent s’impliquer dans le surf, il faut suivre ses rêves et ses envies. C’est pour cela que le surf est l’un des moyens les plus simples pour se divertir et grandir.

L’année prochaine j’ai pour projet de repartir en Australie avec mon frère, sur les spots de Byron Bay et faire la rencontre d’une personne qui m’inspire énormément dans le longboard, Josie Prendergast. Je pense bien tout faire pour poursuivre ce rêve 🙂

Laisser un commentaire